CIMAP et AMADOM se sont rapprochés et sont devenus : INVIE
Cette plateforme départementale de services à la personne, aura très vite son site internet,
d’ici là vous pouvez naviguer sur ce site.

  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview
  • Css Template Preview

La charte du CIMAP

Préambule

Considérant l’intérêt de fédérer les différents acteurs autour des enjeux de la professionnalisation et de la modernisation des organismes de l’aide à la personne pour initier et développer de nouvelles réponses et de nouveaux outils, les adhérents de la plate forme conviennent de signer la charte de partenariat relative au fonctionnement de la plate forme de modernisation CIMAP (Centre d’Initiative des Métiers de l’Aide à la Personne).

La présente charte de partenariat a pour objet de déterminer le cadre de travail commun à chacun des partenaires du présent réseau.

Article 1 : intitulé du projet

Charte de partenariat de la Plate forme de Modernisation CIMAP (Centre d’Initiative des Métiers de l’Aide à la Personne)

Article 2 : finalité

Le CIMAP a pour finalité de:

  • Fédérer et mutualiser les ressources pour mieux répondre aux enjeux de modernisation et de professionnalisation des métiers de l’aide à la personne,
  • La mutualisation des compétences et des ressources afin de proposer des réponses plus adaptées,
  • La reconnaissance des spécificités des différents partenaires.

Article 3 : Objectifs

Les objectifs de la plate forme CIMAP sont conjointement définis par ses membres dans le cadre des instances d'échanges qui les réunissent:

  • Echanger et réfléchir sur des problématqiues rencontrées dans le cadre professionnel des membres du réseau,
  • Mettre en place des actions de direction des organisations et de leurs salariés,
  • Mettre en place des actions de formation en lien avec les problématiques repérées,
  • Accompagner les structures dans une démarche qualité,
  • Développement d'outils nécessaires au pilotage et à la gestion de la strcture et accopagnement à la mise en place.

Article 4 : composition du réseau

  • Les organismes de services à la personne,
  • Les partenaires institutionnels,
  • Les coordinations gérontologique et handicap,
  • Les organismes de formations,
  • Les OPCA,

Article 5 : les principes éthiques du fonctionnement du réseau

Ensemble, dans le cadre des dispositions légales, les adhérents s'engagent sur les principes déontologiques suivants:

  • Respecter une déontologie concurrentielle envers les autres adhérents de la platefome en privilégiant la collaboration et le partenariat entre structures et dans l'intérêt conjoint des bénéficiaires et des intervenants,
  • L'adaptation aux réalités locales,
  • La mutualisation des pratiques et des limites d'action dans le respect et la reconnaissance du travail de l'autre et en absence de jugement et de préjugé,
  • La pérennisation de l’emploi et la lutte contre les discriminations,
  • L’amélioration du service rendu aux bénéficiaires et le respect du droit des usagers doit être au centre de la réflexion et des pratiques.

Article 6 : les commissions de travail

Des commissions de travail ont été mises en place pour permettre d’apporter des réponses à partir de l’analyse de besoins.
La présence à ces commissions de travail engage le CIMAP et ses adhérents dans la capacité à apporter des réponses adaptées aux réalités locales.

  • Les commissions se réuniront sur un calendrier pré défini et feront l’objet de comptes rendus transmis à l’ensemble des adhérents. La nature des commissions sera déterminée en concertation en fonction du plan d’actions validé par l’ensemble des adhérents,
  • La présence des adhérents aux différentes commissions est nécessaire pour soutenir l'activité de la plateforme,
  • Les membres du réseau se réuniront en plénière au moins trois journées par an,
  • Des réunions thématiques pourront avoir lieu selon les besoins.

Chaque institution signatire de la convention partenariale s'engage à accorder à son personnel le temps nécessaire au fonctionnement du réseau.
Lors des commisions de travail, il ne sera pas fait la mention de cas individuels.

Article 7 : la communication des adhérents de la plate forme

Le CIMAP assure l'animation, la coordination et la diffusion de toute information d'intérêt pour ses membres afin d'assurer l'accès à tous à la même information.
La communication externe du réseau résultera des travaux des différentes commissions et de la décision de ses membres.
l'ensemble des adhérents s'engagent au devoir de confidentialité et de réserve des informations partagées, avant leur diffusion extérieure.

Article 8 : l’évaluation

En fin d'année une réunion plénière permet d'établir un bilan sur le réalisé et de définir des nouvelles orientations.

  • Les adhérents s'engagent à procéder annuellement à un processus d'évaluation qualitatif et quantitatif,
  • Chaque organisme signataire et chaque représentant des organismes adhérents au CIMAP s'engagent à la réciprocité des informations sur les activités menées dans le cadre de la plateforme.